Membre

Fermer

Déjà membre

Menu Accès membreAccueil  

Un cercle, une histoire …

L’implantation véritable du polo, l’organisation de tournois, la mise en place des premières structures, nécessiteront plus d’une décennie. A Paris, les premiers matchs auront lieu en 1891, d’abord brièvement, au jardin d’acclimatation, puis sur la pelouse située entre le lac et l’avenue des Acacias.

C’est à Bagatelle, à la lisière du Bois de Boulogne que les premières installations du polo de Paris allaient s’établir. Le Site, à deux pas du coeur de Paris et en bordure de la Seine, avait déjà, à plusieurs reprises, séduit quelques gentilshommes en quête de lieux enchanteurs. En avril 1892, un groupe d’une vingtaine d’amateurs se réunit pour fonder le Cercle du polo. Aux confins, de la plaine de Bagatelle, ils obtiennent de la ville de Paris la location d’un terrain qui avait jusqu’alors servi aux officiers de la garnison de Paris, pour l’entraînement au saut d’obstacle et au concours hippique.

Le 1er août 1892, le premier bail est signé. Sur ce vaste domaine, on aménage un terrain de Polo et l’on construit d’élégants bâtiments de style normand, à partir d’un modèle conçu par le Comte de Urribaren.

Le Comte de Bondy, l’un des premiers témoins de Bagatelle d’Antan, décrira avec beaucoup d’enthousiasme les lieux dans la revue de la Belle Époque « Le Miroir du Monde » « Le Polo est attrayant autant par la vision qu’il offre que par l’atmosphère qu’il crée. Comme Spectacle, il donne un fougueux enchevêtrement de lignes brisées, qui plait par son contraste avec les éternelles calmes lignes courbes du décor. Ici il y a un sisme de cavaliers et de chevaux, de tels élans hachés que les encolures ont l’air dévissées, qu’on ne sait si la tête d’un joueur n’appartient pas au torse d’un autre. Aux tables, tamisées par la pénombre légère des ombrelles, ce ne sont que femmes-fleur qui, douces (au moins en apparence), sourient de loin aux violents qui ne les voient pas mais savent qu’elles les regardent. Et pour chacun des deux royaumes, il semble que l’autre soit la Terre Promise. Soeurs, cousines, épouses, épouses des autres surtout…

Le 15 avril 1893, le cercle était définitivement constitué, et la première saison du Polo parisien débutait. En juin, on invita des joueurs du 17èmme lanciers et de rugby. L’ambiance fut remarquable, et les invités fort bien accueillis et logés au Polo. Les joueurs français, encore débutants, ne brillèrent pas face à leurs aînés britannique. Mais qu’importe, ainsi le Polo de Paris, affirmait-il son existence. Désormais, il ne serait plus permis aux joueurs d'outre-Manche d’en ignorer le chemin.